Marseille : la bonne blague du moratoire sur la vidéosurveillance

poissons d'avril accrochés aux arbres

Hier 1er avril, le collectif Technopolice de Marseille dénonçait lors d’une action de sensibilisation devant la mairie, la promesse mensongère de la majorité municipale sur le moratoire de la vidéosurveillance. C’est une histoire tristement classique : des promesses électorales, des élections, puis un volte-face éhonté. Le mistral a des relents de poisson d’avril aujourd’hui à Marseille. …

Marseille : prise de parole du 16 mars contre la « loi sécurité globale »

(Discours des représentants de La Quadrature du Net à une conférence de presse unitaire, tenue devant la préfecture des Bouches-du-Rhône) On est là aujourd’hui, jour où la loi de Sécurité Globale est présentée en plénière au Sénat, et sera débattue et votée pendant trois jours.  On est là de retour dans la rue, après avoir …

Une vidéosurveillance peut en cacher une autre

Ce serait enfoncer une porte ouverte que de dire que la vidéosurveillance est partout. Alors que la Cour des comptes critique l’absence totale d’efficacité de ces dispositifs, celle-ci est sans cesse promue comme une solution magique à des problèmes que l’on ne veut pas regarder en face. Pourtant, derrière l’effrayante banalité de la vidéosurveillance peut …

« Pourtant la ville t’appartient », un film pour enrayer la machine technopolicière

Un texte de Mačko Dràgàn C’est quoi, un espace public ? Pour le pouvoir c’est un lieu à gentrifier, privatiser, fliquer. Pour nous, habitant.e.s des quartiers, précaires, sans-abris, squatteurs, artistes de rue, manifestant.e.s, c’est un lieu de vie. Nous avons donné la parole à ces invisibles, afin de voir ce que nous avons perdu –et ce …

Marseille : Appel contre la ré-intoxication du monde du 17 juin 2020

Ci-joint un compte-rendu de la journée du 17 juin par des personnes du groupe Technopolice Marseille : Technopolice Marseille a répondu à l’appel du 17 juin contre la ré-intoxication du monde en participant à une action collective (ANV Cop21 Marseille, Solidaires 13, Groupe d’Intervention Grotesque et Nanarchique et Technopolice Marseille) boulevard Longchamp dans le 1er arrondissement. …

Racisme policier : les géants du Net font mine d’arrêter la reconnaissance faciale

À un moment où l’institution policière est remise en question, les multinationales de la sécurité tentent de se racheter une image par des effets d’annonce : elles arrêteraient la reconnaissance faciale car la technologie ne serait pas tout à fait au point et la police l’utiliserait à mauvais escient. Arrêter la reconnaissance faciale ? Plusieurs entreprises ont …