Guide pour lutter contre la vidéosurveillance

Technopolice publie aujourd’hui son premier guide pour lutter contre la vidéosurveillance sur la voie publique. Celui-ci ne se veut en aucun cas exhaustif : il détaille les différentes actions possibles ou déjà employées par des collectifs ou des personnes seules pour lutter contre l’installation de caméras dans nos rues. Il a aussi vocation à être modifié …

Journée contre la Technopolice à Forcalquier le 8 octobre !

Le samedi 8 octobre 2022 à Forcalquier (Haute Provence) à partir de 10h, se déroulera une journée d’organisation contre la technopolice. Un collectif d’habitant·es du territoire Forcalquier-Montagne de Lure propose une journée où seront abordées les questions de vidéosurveillance, de crédit social, de contrôle de données numériques, construit autour de la déconstruction de la fameuse …

Festival Technopolice Marseille

Il y a trois ans, La Quadrature lançait l’initiative Technopolice avec le soutien d’une vingtaine d’associations. Cette initiative avait pour but de donner les outils aux habitantes et habitants des villes pour se saisir de la lutte contre la surveillance localement. Le premier groupe militant que nous avons vu naître est le collectif Technopolice Marseille, …

A Putanges-le-lac comme ailleurs, la vidéosurveillance se propage

Le 25 mai 2022, nos camarades du collectif Vivre Ensemble Putanges attaquaient l’installation de caméras de vidéosurveillance prévue pour la commune devant le Tribunal administratif de Caen. Cette mobilisation s’inscrit dans le contexte d’un déploiement irréfrénable des caméras de vidéosurveillance partout en France. Elles sont désormais aussi installées dans des villages. Comment déconstruire et lutter …

PLAINTE COLLECTIVE CONTRE LA TECHNOPOLICE

Il y a 3 ans, La Quadrature du Net lançait l’initiative Technopolice pour recenser les nouvelles technologies policières installées dans nos villes. Aujourd’hui, la surveillance de nos rues est devenue totale, car ces technologies se renforcent les unes les autres : vidéosurveillance généralisée, fichage de masse, reconnaissance faciale et détection automatisée de comportements. Pour mettre un …

Occitanie sous surveillance

Nous republions ici un texte initialement paru sur l’Empaillé, un journal régional indépendant d’Occitanie De Toulouse à Rennes-les-Bains, la vidéosurveillance se répand dans chacun de nos espaces. Les maires se justifient par des discours qui étaient autrefois réservés à l’extrême droite. Dès lors, l’opposition aux caméras est-elle un combat perdu d’avance ? Tour d’un horizon qui …

En quoi la vidéosurveillance algorithmique est-elle illégale ?

La vidéosurveillance algorithmique (VSA) s’installe dans nos villes, en toute opacité et surtout, en toute illégalité. Depuis plusieurs années, nous tentons de lutter contre ces dispositifs, notamment en les attaquant devant les tribunaux. Nous pensons que les règles en vigueur permettent de s’opposer au déploiement de ces technologies pour se protéger contre les atteintes aux …

Cartopartie et rencontre

Cartopartie de caméras de surveillance à Paris suivie d’une rencontre à la librairie Le pied à terre Vendredi 22 avril de 18h à 21h Partout sur le territoire français, la smart city révèle son vrai visage : celui d’une mise sous surveillance totale de l’espace urbain à des fins policières. Face à un espace urbain qui …

Pourquoi s’opposer à la vidéosurveillance algorithmique ?

La vidéosurveillance algorithmique (VSA) s’installe en France avec l’aide de l’État, des collectivités territoriales et de la CNIL (relire notre article « Qu’est-ce-que la VSA ? »). L’opposition s’organise, que ce soit au niveau local autour de la campagne Technopolice ou par notre réponse à la consultation récemment organisée par la CNIL à ce sujet. Les raisons de …

Démenti du 1er avril

Ce vendredi 1er avril paraissait dans le journal satirique marseillais Le Ravi un article mettant au jour l’acquisition par la mairie d’un logiciel de vidéo-surveillance automatisée visant à faire respecter le respect de la zone à faible émission. Un poisson d’avril, mais la réalité n’est pas si éloignée… Le canular publié le 1er avril en …