Marseille : lettre ouverte pour les municipales

Municipales : Appel aux candidat.e.s à s’opposer à la fuite en avant techno-sécuritaire Cette lettre ouverte a été publiée dans le journal La Marseillaise dans l’édition du 5 mars 2020 Depuis plusieurs années, la mairie de Marseille se livre, à l’instar d’autres municipalités françaises, à une dangereuse fuite en avant en matière de surveillance de la …

Technopoleaks : dites-nous ce que fait votre patron

La campagne Technopolice a mis en place une plateforme de fuite (ou leaks en anglais) de documents. Elle s’adresse particulièrement aux personnes travaillant dans des entreprises mettant en œuvre des projets technopoliciers (reconnaissance faciale, vidéosurveillance automatisée, IA, aide à la décision sécuritaire ou policière, détection de « comportements suspects », etc), ou travaillant dans des mairies ou …

Café-débat à Rennes sur la Technopolice

Le 13 mars de 19h à 21h au café Milles Potes, 4 Boulevard de la liberté, Rennes À Rennes, la vidéosurveillance est utilisée depuis 2010. En 2016, des actions de résistance à la surveillance surviennent n’empêchant pas la ville d’élargir son parc de caméras et d’installer des caméras « mobiles », faites pour être déplacées d’une rue …